Collectif Parenthèse
DAKAR - Up Cinema
Concours Cinema Temporaire
DateMars 2015
LieuDakar
Statut Non retenu
Commanditaires

Chacun son écran, chacun son film. Aujourd’hui les nouvelles technologies n’ont cesse de nous isoler pour que chacun puisse regarder-écouter ce qu’il veut, quand il veut. Le cinéma est par nature une expérience visuelle qui se partage avec une assemblée, à mille lieux des écrans personnels.
Le projet UP-CiNEMA propose une nouvelle expérience du cinéma, au travers d’une disposition entièrement revisitée. La collectivité réunie pour regarder un film est invitée à s’agglomérer dans un espace composé d’une multitude de modules. Les fauteuils de cinéma classiques sont positionnés en fonction de l’écran, pour que chacun puisse visionner le film dans de bonnes conditions. Ici, c’est la manière de regarder (allongé) qui prime sur la position de l’écran. En privilégiant la disposition des spectateurs, le projet devient modulable dans sa forme (hauteur,largeur, volume) et devient ainsi adaptable au lieu dans lequel il s’implante, qu’il s’agisse d’une
dent creuse, d’une place ou tout autre configuration urbaine. L’image de référence provient du cinéma de plein-air où les gens sont souvent assis sur des fauteuils de fortune. Si l’on substitue la contrainte de s’asseoir par la possibilité de s’allonger, l’expérience se rapproche de moments de vie plus contemplatifs.
Le projet UP-CiNEMA fonctionne par niveaux. Le rez-de-chaussée accueille les fonctions inhérentes à un cinéma : billetterie, bar, module technique pour le système de son. Au-dessus vient la « nappe de visionnage » où le public circule et s’allonge dans un relief composé de cadres métalliques sur lesquels sont suspendus des filets de pêche recyclés, à la manière de grands hamacs. Le public est ainsi invité à prendre place à son aise dans une constellation de couchages suspendus, au centre de laquelle se trouve le projecteur. Le projecteur devient ainsi la centralité du projet, autour duquel sont réunis tous les spectateurs. L’écran, situé en haut de la structure devient à la fois enveloppe protectrice et plafond animé. Le cinéma devient un signal dans la nuit, l’écran illuminant les spectateurs ainsi que l’environnement alentour. Le cinéma prend alors une allure flottante, légère et ouverte.

Contact

collectifparenthese@gmail.com

Le Collectif

Formé en 2012 par un groupe d’amis et architectes, le Collectif Parenthèse constitue un cadre de réflexion et d’expérimentation autour des pratiques de l’espace et de la ville. La volonté de créer différemment, questionner les disciplines et les métiers de l’architecture ainsi que ses méthodes de travail sont à l’origine de ce regroupement.

L’élaboration de chacun des projets du collectif suit un processus complet, de l’idée au dessin et de la conception à la réalisation. Nous cherchons à développer une approche interactive, humaine et responsable de la création par le biais de tous les médiums disponibles qui suscitent notre intérêt. Architecture, scénographie, installations, graphisme, design, vidéo, photographie… sont autant de disciplines créatives où notre imaginaire et nos réflexions peuvent s’exprimer. Cette énergie se concrétise par l’élaboration d’installations éphémères, de mobilier urbain, de projections, de design d’objet mais aussi de créations purement artistiques.

L’espace public est à tous, la culture pour chacun, nous voulons offrir aux usagers d’une architecture, d’un quartier, d’un évènement, une expérience visuelle, physique et sociale.

Maroua Bahij / Joris Bengounia / Rémi Chaudagne / Jean-Baptiste François / Virgile Ponsoye / Fabien Salhen / Rajh Sevagamy / Louis-Phong Viret